Creuser un trou pour enterrer une colère ou un caprice

Non!!! je ne veux pas sortir la pâte à modeler car nous passons à table dans 5 minutes.

enterrer une colère ou un caprice

enterrer une colère ou un caprice

Et là, une petite princesse se transforme en furie en l’espace de quelques secondes!!! Mon dieu, quelle réaction démesurée pour ce petit « non » que je pensais justifié.

Que faire? Céder? Ça me brise le cœur de la voir pleurer comme ça alors que je ne m’occupe d’elle qu’une fois de temps en temps.

Comment accompagner la frustration de cette petite puce?

Je me suis souvenue un jour, d’avoir vu une dame au supermarché enterrer avec son fils la colère due à un refus de paquet de bonbons.

Je me suis donc mise à sa hauteur et je lui ai demandé de se calmer, de creuser un gros trou avec moi « pour de semblant » sur le carrelage de la cuisine.

Ma demande l’a tellement surprise qu’elle s’est arrêtée de pleurer et m’a aidée à creuser le carrelage « pour de semblant ».

Lorsqu’elle a trouvé le trou suffisamment  gros, je lui ai demandé de jeter sa grosse colère dedans et nous l’avons piétinée, nous avons sauté dessus pour bien refermer ce gros trou.

Puis je lui ai dit qu’il serait bien de faire pousser quelque chose de joli dessus. Nous avons alors dessiné des cœurs et des fleurs sur une feuille que nous avons posée sur le trou refermé!!!

Pendant une heure à chaque fois que quelqu’un passait sur la feuille, il devait envoyer

des bisous avec ses mains dans l’air…

La bonne humeur était  revenue et je n’avais pas cédé pour une fois!!!!

Si cet article t’a plu, partage le maintenant !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *